Contre les idées reçues, des ressources

Alors que nous sommes toujours plus nombreux.ses à être démuni.e.s face à la complexité des débats sur les sujets socio-écologiques, certaines ressources nous aident à y voir plus clair.

Par exemple, le monde fait un excellent travail en ce début d’été sur la nécessaire adaptation à la crise climatique, en visant le contexte national et le court-terme, certainement plus opérant pour changer les mentalités.

Pour en savoir plus : c’est ici

Ces textes nous aident aussi à mettre en lumière le discours au mieux onirique du gouvernement sur la question, par exemple quand Gabriel Attal se prononce contre le recours à l’impôt et à l’endettement pour opérer la transition en disant : « On doit d’abord se désendetter, c’est absolument nécessaire (…) ce serait potentiellement des augmentations d’impôts pour les années à venir, pour les générations futures ». Ou comment convoquer la sémantique des générations futures pour justifier l’inaction climatique !

Pour en savoir plus sur les suites du rapport Pisani-Fery, c’est ici

Alors prenons encore plus de recul. Enercoop produit en ce début d’été un ensemble de textes contre les idées reçues sur le nucléaire. A lire, ici.

Et nous amis des éditions Utopia mettent à disposition gratuitement un texte de référence pour contrer les idées reçues sur les migrations. Un texte salvateur, face au génocide lent dont nous sommes témoins en Méditerranée et ailleurs, à télécharger et à partager sans réserve ici.

C’est enfin l’occasion de saluer Josep Rafanell i Orra et nos amis des communaux, qui ont décidé de mettre le mouvement en pause pour mieux se ressourcer : "Nous savons que l’avenir des mondes vivants se jouera au travers des rencontres entre des hétérogénéités". A lire ici.

Alors bonnes lectures et belles rencontres !

Olivier Hamant, le 9 juillet 2023

JPEG - 148.5 ko
Credit photo : Unsplash

Article publié ou modifié le

9 juillet 2023