L’Heureux Cyclage

JPEG - 497.7 ko

L’Heureux Cyclage fait du vélo un outil d’émancipation, dans une société dominée par les effets du néolibéralisme, au sein d’une économie sans morale autre que le profit et en proie à la surconsommation de nos ressources.

Nous sommes convaincu.es qu’une autre société est possible, et que les ateliers vélo participatifs et solidaires participent à sa construction. Cette société s’inspirerait directement des valeurs et pratiques mises en œuvre dans nos collectifs, démontrant ainsi que l’utopie peut devenir réalité.

Une société au sein de laquelle chacun·e est autonome, libre et respecté·e dans sa diversité.

Une société fondée sur la justice sociale, limitant les inégalités de toutes sortes, et critique des rapports de domination à l’œuvre.

Une société fondée à tous les échelons sur la solidarité, le partage et la gestion de communs plutôt que sur la concurrence.

Une société fondée sur la gratuité plutôt que sur la marchandisation, qui offre la possibilité à chacun·e de se cultiver, de s’ouvrir aux autres et de s’épanouir.

Une société où économie et écologie ne font qu’un, plus économe des ressources naturelles, plus respectueuse de l’environnement et plus sobre dans ses consommations.

Une société moins dépendante des moteurs, où l’usage du vélo aurait surpassé celui des voitures, grâce à un aménagement du territoire favorisant le développement local et le lien social.

Une société conviviale au sein de laquelle les innovations technologiques et les choix industriels ne pourraient s’affranchir du temps nécessaire à leur contrôle démocratique.

Pour en savoir plus sur L’Heureux Cyclage et ses missions, c’est ici !

JPEG - 925.6 ko
©Amélie Maréchal

Article publié ou modifié le

14 janvier 2023