Accueil / / News

Costa Rica 2021 sans plastiques

Le Costa Rica veut être le premier pays à interdire tous les plastiques à usage unique.

La surproduction de plastiques à usage unique est un sérieux problème de production de déchets dans la plupart des pays du monde. Malgré leur très courte période d’utilisation, les matières plastiques prennent des centaines d’années à se décomposer complètement.
Mondialement, chaque minute, la valeur d’un camion à ordures en plastique finit dans les océans, faisant des ravages sur la faune marine et par voie de conséquence sur la santé humaine. Il y a tellement de déchets plastiques dans l’océan qu’il est difficile de les comptabiliser. Le plastique se coagule en de grandes « plaques d’ordures » flottantes couvrant de vastes régions du Pacifique. Les plastiques se lavent sur les plages et se retrouvent dans l’estomac de plus de la moitié des tortues de mer du monde et de presque tous ses oiseaux marins. En fait, on estime que si le mode de consommation actuel se poursuit, d’ici 2050, il y aura plus de plastique dans les océans que de poissons et 99% des oiseaux de mer en auront ingéré.

Le Costa Rica a récemment annoncé un projet ambitieux et innovant pour les 4 prochaines années : devenir le 1er pays du monde à avoir une stratégie nationale intégrative pour éliminer les plastiques à usage unique. Cela inclut les pailles, les bouteilles, les couverts, les tasses et les sacs. Le gouvernement incite les entreprises à évoluer et investit dans la recherche d’alternatives aux plastiques à usage unique afin d’atteindre son objectif. IL fait appel aux secteurs publics et privés pour accomplir cette mission en fixant des exigences pour les fournisseurs et en stimulant les initiatives qui l’aideront à se rapprocher de ses objectifs. les produits en plastique à usage unique seront remplacés par des innovations comme par exemple les matériaux à base d’acétate de cellulose.

Au Costa Rica, 4 000 tonnes de déchets solides sont produites chaque jour et 20% de ces déchets ne parviennent jamais à un centre de recyclage ou à une décharge, se retrouvant dans les rivières, les plages et les forêts du pays. C’est pourquoi de grands efforts sont déployés par les scientifiques, ainsi que par les autorités gouvernementales pour transformer le pays en un territoire sans plastique à usage unique.
Cette annonce est une étape logique si l’on considère que, il y a 10 ans, les autorités du pays avaient promis que d’ici 2021, ce territoire serait neutre en carbone.
Sur le plan international, le Costa Rica a été un exemple pour le monde en inversant la déforestation et en doublant sa surface forestière de 26% en 1984 à plus de 52% cette année. Le Costa Rica a également fonctionné presque entièrement sur les énergies renouvelables en 2016 et ce pendant plus de 250 jours. C’était la deuxième année consécutive que le pays d’Amérique centrale comptant 4,9 millions de personnes s’alimentait en électricité 100% renouvelable pendant plus des deux tiers de l’année.

<span class="caps">JPEG</span> - 235.8 ko
Ces informations prennent leur source dans les articles parus dans :
Le site du World Economic Forum
le site Inhabitat.com
Le site Costa Rica News
voir aussi nos articles sur le sujet :
Earth Day theme 2018 - Choose plastics
Océans, le mystère plastique

Anne Chemin-Roberty

Publié ou mis à jour le 8 novembre 2017