Accueil / / News

Législatives : sortons l’agriculture des bois

L’exception agricole et la démocratie alimentaire

Dans le paysage politique actuel, notre démarche vous concerne.

L’exception agricole et la démocratie alimentaire est une initiative de l’Institut Michel Serres et de ses partenaires dans l’action Sortons l’Agriculture du Salon, 25 février 2017 à Paris.

http://www.carreaudutemple.eu/sortons-lagriculture-du-salon

Nous pensons que l’entrée par l’agriculture et l’alimentation est la manière la plus cohérente et responsable pour porter le regard et le débat sur des défis qui restent trop bas dans les agendas politiques et sociétaux. Benoît Hamon a retenu et promu l’exception agricole dans sa campagne. Cette démarche est la charpente qui articule au mieux l’ensemble des défis actuels. Pourquoi ? Elle vise directement la santé intégrée : des individus, des sociétés, des écosystèmes.

1. Ci-après le lien permettant d’accéder aux synthèses et recommandations des travaux de la journée du 25 février. Vous pouvez commencer avec la fin : Perspectives et Recommandations.
http://institutmichelserres.ens-lyon.fr/spip.php?article522

2. Pour rappel, la problématique de l’exception agricole est traitée in extenso sur le site (avec plusieurs rubriques, dont des travaux des étudiants)
http://institutmichelserres.ens-lyon.fr/spip.php?rubrique87

3. Pour confronter l’initiative avec le terrain, nous cherchons des territoires-test ou - école ; nous sommes en discussion avec la « Biovallée », la métropole de Nantes. Vos propositions nous intéressent.

Cours en ligne
C’est l’occasion de signaler que les bases des notions liées aux ressources et aux enjeux des territoires et de l’alimentation - agriculture sont disponibles sous la forme de cours en ligne sur
http://institutmichelserres.ens-lyon.fr/spip.php?rubrique89

Ce sont sur ces bases que nous avons sollicité l’attention des responsables politiques et institutionnels du CESE, de l’Assemblée des Communes de France, de l’Association des Régions de France, des Chambres d’agriculture de France, de l’association des Eco-Maires, de Entreprise Territoire Développement et de la Fédération Nationale des Agences d’Urbanisme.

Ioan Negrutiu, Anne Chemin-Roberty

Publié ou mis à jour le 23 mai 2017