Accueil / / News

Sur la route de l’exception agricole : argumentaire par l’écologie

La Société Française d’Ecologie (SFE) publie le regard de Denis Couvet, Professeur d’Ecologie au MNHN et Membre de l’Académie de l’Agriculture, et Anne Teyssèdre, écologue et médiatrice scientifique, sur les grands enjeux écologiques, sociaux et économiques de l’agriculture au 21e siècle, et les politiques agricoles à même de concilier ces enjeux.

Quelles politiques agricoles au 21e siècle ?

(v. aussi la Lettre de l’Académie de l’Agriculture n°31, février 2016).
<span class="caps">JPEG</span> - 115.6 ko

« Les grands changements physiques, chimiques et biologiques imposés aux écosystèmes et à la biosphère par l’intensification des activités humaines, notamment industrielles et agricoles, posent des problèmes inédits aux sociétés, donc à leurs politiques publiques. Toutes les politiques sectorielles sont concernées.
Nous explorerons ici à grands traits les conséquences potentielles de ces changements sur les politiques agricoles, à la lumière d’une réflexion qualifiée de systémique c’est à dire en examinant les effets indirects et rétroactions possibles de ces politiques sur la dynamique des systèmes socio-écologiques concernés, à travers des mécanismes sociaux, environnementaux et économiques. Sachant que des rétroactions non anticipées (entre composantes des socioécosystèmes) peuvent réduire l’efficacité, voire contrecarrer les intentions des politiques publiques, une telle approche s’impose. Notre hypothèse étant que l’intensité de ces rétroactions, bien différentes des intentions, augmente aujourd’hui avec celle des pressions humaines sur les écosystèmes et la biosphère ».

lire la suite sur
https://www.sfecologie.org/regard/r68-nov-2016-couvet-teyssedre-agriculture-21e-siecle/

Publié ou mis à jour le 24 novembre 2016