Accueil / / Resources / / Problematic

La problématique des « Ressources »

<span class="caps">JPEG</span> - 449.3 ko

Etymologiquement, le mot ressource est un substantif de l’ancien verbe « resourdre », dont le participe passé était « ressours, ressourse », qui signifiait « se relever, surgir de nouveau », du latin resurgere, (re et surgere).

La ressource est proprement une seconde ou nouvelle source, une chose qui relève, un moyen qui fait sortir d’embarras mais également un bien qui peut être utilisé, acheté, vendu ou échangé. Les ressources peuvent être d’ordre naturel, humain, économique, institutionnel ou cognitif. Ses contenus varient selon que l’on parle de ressources matérielles - ex : les productions des agro-écosystèmes, l’énergie, la biodiversité ou les trames de peuplement - de ressources humaines ou encore de ressources immatérielles telles que les ressources institutionnelles.

Loin de se présenter comme un objet d’étude stable et homogène, les ressources présentent un potentiel dynamique qui défie les essais de conceptualisation : elles sont au cœur de conflits (financiers, économiques, juridiques et géopolitiques), de tensions jamais résolues (entre consommation et préservation, exploitation et renouvellement, adoption et rejet), et sujettes à changement continu de statut (recyclables, protégées, renouvelables etc.) en fonction de l’état de la science, des besoins du présent, des perspectives à moyen terme, de l’avancée des techniques, des législations nationales et transnationales.

Cette diversité d’ordres, de dimensions et de contenus donne une idée de l’omniprésence de la notion de ressource dans les questionnements et les recherches sur les modèles de développement des sociétés, présentes et passées. Elle est devenue, au niveau local et global, dans les problématiques régionales et planétaires, plus qu’un problème effectif : un concept, une norme et un horizon des pratiques humaines et scientifiques. Elle met en demeure de repenser les liens entre la science, la politique et la vie humaine.

Prélude à un champ intellectuel protéiforme, la question des ressources constitue l’un des dénominateurs communs de toutes nos disciplines en même temps qu’un enjeu majeur pour notre avenir.

Publié ou mis à jour le 20 février 2012