Accueil / / News

Agriculteurs, paysans, terres dans la globalisation

Le prochain séminaire co-organisé par l’association aGter aura lieu le 31 mars 2014, de 11 à 13 heures, en salle 3 à l’EHESS, au 190, avenue de France, Paris 3.

Ce séminaire sera présenté par Marc Edelman et aura pour thème :

Définir « le paysan » au sein du Conseil pour le Droits de l’Homme des Nations Unies

Marc Edelman, professeur et anthropologue de l’université de Columbia à New York, analysera comment « les paysans émergent dans le Groupe de Travail Intergouvernemental du Conseil des Droits de l’Homme comme une nouvelle catégorie d’acteurs. Il retracera l’histoire de l’initiative de la Déclaration des Droits des Paysans, de ses origines en Indonésie à son adoption par le mouvement agraire transnational la Vía Campesina et sa lente trajectoire à travers le système des Nations Unies ».

Nouvelle catégorie d’acteurs, l’évolution de la définition de « paysan »

Il examinera l’évolution de la définition de « paysan » :

  • les définitions historiques de sociétés où « paysans » désigne un groupe social immobilier ou subordonné ;
  • les définitions de l’anthropologie, de la sociologie et des études agraires,
  • la définition utilisées par des activistes des mouvements agraires, notamment la Via
 Campesina, et
  • les définitions normatives, y compris celles qui sont proposées par les organisations de la société civile et par le Comité consultatif du Conseil des droits de l’homme.

Le sujet est symptomatique et brulant, tant les paysans sont les négligés de l’histoire et de la société. Incompris et malmenés par tous les pouvoirs politiques et économiques, leur longue dérive amplifiée par leur lien culturel à la terre n’en finit pas.
C’est pourquoi, l’Institut Michel Serres fait de la condition paysanne et l’accès aux ressources du monde rural une condition incontournable dans la transition sociétale et écologique.
Notons que l’école française des agricultures reste une référence dans cette analyse : Marcel Mazoyer, Michel Griffon, Marc Dufumier.

<span class="caps">JPEG</span> - 67.4 ko

Marc Edelman a travaillé pendant plus de trois décennies sur les questions de développement rural, d’histoire agraire et paysannes et sur les mouvements paysans, principalement en Amérique latine. Il est l’auteur de The Logic of the Latifundio (1992) ; Peasants Against Globalization (1999) et co-auteur de Social Democracy in the Global Periphery (2007)

Ce séminaire se déroule dans le cadre des séminaires 2013-2014 de l’EHESS et est encadré par Birgit Müller, chargée de recherche au CNRS, membre de l’association aGter.
(il n’est pas nécessaire de s’inscrire)
<span class="caps">GIF</span> - 2.9 ko
<span class="caps">JPEG</span> - 88 ko

Publié ou mis à jour le 26 mars 2014