Accueil / / News

Première bougie pour l’Institut !

<span class="caps">JPEG</span> - 256.3 ko

L’Institut Michel Serres fête sa première bougie

Cela coincide avec la Saint Michel et le rapport 2013 du GIEC.

L’article de Libération (28-29 sept. page 21) « La convention climat de l’ONU, signée en 1992, reste sans effets majeurs ; Des décisions guidées par l’économie » (lien vers Libé).

Pourquoi le climat d’hypocrisie politique ne change pas ? Si ces conventions (climat, biodiversité, énérgies...) restent lettres-mortes, c’est que les questions centrales d’accès, gestion et re-ajustement des ressources à diverses échelles de gouvernance n’ont pas encore trouvé leur place sur les agendas politiques.

The Michel Serres Institute is one year old

Many happy returns of the day !
This anniversary coincides with the publication of the IPCC report 2013. An article in Libération (September 28-29, p21) concludes that « The UN climate convention signed in 1992 yielded no major results ; Decisions are guided by the economy ». (link to article)
Why the climate of political hypocrisy does not change ? Most likely because present convensions (climate, biodiversity, energy...) are designed to be sterile. As long as the central issue of accessing, managing and re-adjusting natural resources at all governance scales will not hit the great political agendas.

Publié ou mis à jour le 1er octobre 2013